La maison de la musique de Mario Cucinella à Pieve di Cento : un centre musical avangardiste

Inauguration de la Maison de la musique

Le 29 mai, la Casa della Musica conçue par Mario Cucinella Architects a été inaugurée à Pieve di Cento, dans la province de Bologne, en présence des plus hautes autorités de l’État.

Le bâtiment est né  de la volonté d’offrir des espaces adéquats pour deux réalités du monde musical présentes sur le territoire de la municipalité :

L’objectif du projet Casa della Musica

L’inauguration intervient exactement 5 ans après le tremblement de terre qui a frappé l’Emilie-Romagne.

Le nouveau centre est en effet l’une des cinq œuvres conçues par le Studio grâce au fonds de solidarité, activé immédiatement après le tremblement de terre du 29 mai 2012, par la Confindustria, les syndicats Cgil, Cisl, Uil et Confservizi.

Six jeunes designers et un atelier

Avec les 7 millions collectés, la tâche a été confiée au Studio Cucinella, qui a sélectionné six jeunes architectes et ingénieurs de moins de 30 ans parmi les 160 candidatures reçues :

Les jeunes designers ont été les protagonistes de l’atelier “Construire pour reconstruire” dans le but de coordonner la conception avec les besoins des communautés locales.

Outre la Casa della Musica, quatre autres œuvres ont été conçues avec les ressources du fonds :

Le projet Casa della Musica de Mario Cucinella

La Casa della Musica est située dans l’ancienne zone Lamborghini, récupérée par la municipalité et utilisée comme parc équipé.

L’endroit est accessible par une piste cyclable qui le relie au centre ville et au nouveau quartier d’expansion au sud.

Le bâtiment est composé de 9 éléments autonomes différents qui s’inspirent, dans le langage architectural, de l’ancienne tradition musicale de la localité.

Chaque volume qui compose la Maison de la musique fait partie d’un ensemble, tout comme chaque instrument de musique fait partie de l’orchestre.

Les neuf petits ateliers de musique circulaire sont reliés par une place, un espace de distribution extérieur qui devient également un lieu de rencontre et de partage pour les jeunes musiciens. Cet espace extérieur est également destiné aux répétitions et aux essais musicaux.

Le bois choisi pour le revêtement intérieur et extérieur des volumes est également lié au monde de la musique : il s’agit en effet de bois de chêne, idéal pour contenir et amplifier les sons, comme cela se passe dans les boîtes harmoniques des instruments.

Un espace pour tous les citoyens

Un banc incurvé entoure tout le bâtiment, créant des lieux de rencontre et de repos qui donnent sur le parc environnant.

Ainsi, la Maison de la musique devient un espace public utilisable par tous les citoyens à tout moment de la journée et pas seulement pour la musique.

De plus, éclairée la nuit, la structure apparaît pour les citoyens comme une sorte de lanterne ou de phare capable d’offrir un confort et un atterrissage en toute sécurité, après l’inconfort du tremblement de terre.

Caractéristiques et matériaux de construction de la Maison de la musique

Le bâtiment possède une structure de maçonnerie porteuse capable d’assurer une grande inertie thermique et un  niveau d’isolation acoustique requis.

Le bardage est constitué d’une façade ventilée, formée de lames de chêne incurvées qui, en plus d’assurer une haute performance énergétique, confère au bâtiment une qualité architecturale remarquable.

Pour les intérieurs, les architectes ont porté une attention particulière aux qualités acoustiques du bâtiment, en choisissant des matériaux et des stratégies qui garantiraient la réduction de la réverbération.

Chaque salle de classe est équipée d’un système autonome qui lui permet de fonctionner de manière flexible à différents moments de la journée.