La Suède accueille le musée Ikea

Le premier musée consacré à Ikea – le géant mondial qui a inventé le design “démocratique”, disponible à des prix abordables et accessible à tous – à son histoire et à sa production a ouvert le 30 juin, en Suède.

La marque suédoise de meubles à bas prix emploie 139 000 personnes dans plus de 326 magasins répartis dans 38 pays du monde, la plupart en Europe.

On estime qu’au moins un Européen sur dix possède des meubles Ikea à la maison, même si le consommateur idéal semble être allemand et âgé de 30 ans.

L’entreprise est le troisième plus grand consommateur de bois au monde et imprime son célèbre catalogue en moins d’exemplaires que la seule saga Harry Potter.

La première usine comme siège du musée

La structure est située à Älmhult, dans la partie sud du pays, dans ce qui fut la première usine de la société et qui a accueilli le premier magasin de la marque, ouvert en 1958 et fermé en 2012.

Ce n’est pas un hasard si le vieux sol usé est précisément celui d’origine, à la fois dans l’intention de plonger le visiteur dans l’atmosphère d’antan, et précisément pour souligner l’éthique de travail dont Ikea s’est vanté depuis ses origines.

Le centre est situé non loin du plus célèbre Malmö, mais dans une zone rurale en dehors des itinéraires touristiques suédois habituels, de sorte que l’intention des créateurs est également de viser un plus grand développement de la région.

Grâce aux avant-premières diffusées par le journal britannique The Guardian, qui a eu l’occasion de visiter l’exposition à l’avance, nous avons la possibilité de savoir à quoi ressemblera l’exposition.

Le musée, conçu en collaboration entre Wilkinson Eyre Architects et Ulas Arkitekter, s’étendra sur une surface d’environ 3 500 mètres carrés, qui racontera non seulement les produits fabriqués au fil des ans, grâce à une collection d’environ 20 000 pièces provenant des archives de l’entreprise, mais aussi la manière dont l’entreprise s’est développée et s’est rapprochée des consommateurs.

Il y aura une collection permanente mais, deux fois par an, des expositions temporaires sont prévues.

En particulier, la collection permanente est divisée en trois parties :

– Nos racines

– Notre histoire

– Vos histoires

Les pièces, séparées par des ailes en carton, reproduisent des espaces domestiques.

Meublées, distinguées selon les époques, et pour chacun il est possible de reconnaître les meubles qui ont fait l’histoire.

Ainsi, par exemple, dans le stand de 1984, vous pouvez reconnaître le canapé Klippan, et dans celui de 77, le fauteuil Poem, qui est devenu plus tard le célèbre Poäng.

Histoire de la marque 

Les plus anciennes pièces exposées ne concernent cependant pas le mobilier, notamment parce qu’à l’origine Ikea était un service de distribution postale, mais sont liées à la figure du fondateur historique, Ingvar Kamprad.

En tant qu’entreprise de meubles, la société a été fondée en 1943 alors qu’il n’avait que 17 ans.

Parmi les objets les plus curieux, par exemple, se trouve la boîte à cigares dans laquelle Kamprad conservait le produit de la pêche qu’il avait capturée.

Sans aucune hypocrisie, l’entreprise ne reste même pas silencieuse sur les aspects les plus controversés de son histoire.

Ainsi, dans la section intitulée “Mon plus grand fiasco”, il y a quelques reliques qui témoignent des sympathies nazies naissantes du fondateur, aujourd’hui âgé de quatre-vingt-dix ans.

La ville se prépare pour accueillir les visiteurs

Toute la ville d’Älmhult est déjà équipée pour accueillir des visiteurs du monde entier.

Dans les prochaines années, il y aura un grand afflux de touristes, d’amateurs de design et de bricolage, venant notamment des pays les plus proches, comme le Danemark, la Hollande et l’Allemagne.

Au centre, outre le musée, un hôtel a déjà été construit, il y a une banque avec le logo jaune et bleu de la marque, et dans le bâtiment se trouve un restaurant où l’on peut déguster les célèbres boulettes de viande köttbullar.

Il y aura des magasins et des espaces éducatifs où les étudiants pourront participer à des ateliers sur l’entrepreneuriat, la technologie et le design, le tout rigoureusement meublé avec des meubles du fabricant.